4 clés de femmes expats qui ont décroché un emploi - - Blog Camille Gautry - Optimisation de Carrière et de Recrutement | Expatriation | Retour en France

4 clés de femmes expats qui ont décroché un emploi

Une récente enquête le dit clairement : il faut environ un an aux partenaires expatriés pour trouver un emploi pendant une expatriation. Et bien souvent, les postes décrochés ne correspondent pas vraiment aux attentes, que ce soit en matière de rémunération ou de challenge professionnel.

Cependant des solutions existent ! Je te partage 4 clés qui font la différence.

#1. Elles ont pensé que c’était possible

Ça peut sembler simpliste et pourtant ça fait une énorme différence. 

80% de tes résultats dépendent de ton état d’esprit. 

Donc si quand tu cherches du travail, tu te dis que “de toute façon, avec mon visa, mon niveau d’anglais/d’allemand…, la crise, les quotas… ça va être impossible de trouver du travail”, et bien, c’est exactement ce qu’il va se passer ! 

Ces pensées sont comme des boulets que tu te plantes dans le cerveau et qui vont énormément limiter ta prise d’initiatives, ta réceptivité à des informations utiles, ta capacité à explorer des pistes insolites.

Certaines ont fait le constat qu’elles ne savaient tout simplement pas comment s’y prendre, mais avaient la conviction que c’était possible d’y arriver. 

Elles m’ont alors demandé de les accompagner. 

Un exemple avec Stéphanie « J’étais à ce moment-là dans une impasse car je n’arrivais pas à savoir comment définir mon projet professionnel par rapport à ma vie de maman femme d’expat ! Grace à tes outils et ta méthodologie, j’ai pu définir mon positionnement facilement, comprendre mes pensées & croyances limitantes. Tu m’as redonnée confiance en moi pour mener à bien ma recherche d’emploi. Ma plus grande satisfaction a été de trouver un emploi durant mon coaching qui est celui dont je rêvais secrètement. »

#2. Elles ont compris qu’elles devaient offrir ce qu’elles savaient et aimaient faire

Bien souvent, pour accélérer notre réussite, on n’hésite pas à dire qu’on est aussi « ouvertes à toutes les opportunités» ou «vraiment intéressée d’apprendre de nouvelles choses ». Ce sont deux postures tout à fait honorables mais pas du tout efficaces !

Pour convaincre facilement un recruteur/ un manager de te faire confiance, tu dois lui donner des « garanties ». 

Tu dois lui parler de ce que tu peux lui apporter de façon certaine, car déjà fait et éprouvé dans de précédentes expériences.

Finalement, pose toi cette question : « Pourquoi ne pas proposer à un employeur ce que je sais le mieux faire ?”

#3. Elles ont aligné CV et projet

Dans le prolongement du point ci-dessus, quand tu sais quels sont tes spécialités/tes atouts, ton CV n’a qu’un seul objectif : les montrer.

Un CV qui retient l’attention et qui provoque un coup de téléphone pour te proposer un rendez-vous, c’est un CV qui envoie un et un seul message : je suis compétent(e) sur cette {activité}.

Ça te semble restrictif ? Tu as peur de te priver d’opportunités ? 

Mais c’est en fait, c’est tout le contraire ! 

C’est en étant clair(e) et précis(e) que tu feras une différence aux yeux des recruteurs.

Imagine que ton positionnement soit comme un plat : plus tu cuisines les saveurs que tu aimes, plus ta cuisine va plaire aux personnes qui aiment et recherchent ses saveurs.

Cherche à satisfaire tout le monde, ta cuisine va s’affadir, tout comme l’appétit des personnes.

#4. Confiantes dans leur positionnement, elles ont facilement inspiré confiance

Avoir identifié tes atouts, tes spécialités, ce que tu sais bien faire, tout ça va donner un vrai boost à tes candidatures.

Cette clarté et cette confiance en toi vont être contagieuses et tes interlocuteurs vont être rapidement et facilement conquis. 

Tu n’as pas besoin de chercher à te «vendre». Il te suffit d’être toi, et laisser, en quelque sorte, la magie de ton enthousiasme opérer.

Je me souviens d’une cliente qui m’avait dit après un entretien d’embauche : « J’y suis allée sans être stressée, c’était la première fois que ça m’arrivait. Apres l’entretien, la coordinatrice RH m’a dit que j’avais parfaitement identifié ce qui dans mon parcours allait me permettre d’atteindre mon objectif. C’est quelque chose de rare et d’impressionnant ». Ma cliente a eu le poste et a commencé son poste deux semaines plus tard, ravie !

Bim 😉 !

Envie de vivre la même chose ? Envie de ressentir la même confiance en toi quand tu vas en entretien ?

D’ailleurs, des entretiens tu en as ou c’est le calme plat ?

Si tu veux plus de confiance, plus d’entretiens, plus de propositions de poste, je suis là. Mon job, c’est de te montrer la valeur des cartes que tu as entre les mains et comment les utiliser au mieux pour obtenir le poste qui te correspond vraiment.

Si tu veux qu’on en parle, CLIQUE ICI pour prendre rendez-vous avec moi.

Add A Comment